06 octobre 2009

Année 1997

Nous prenons de la hauteur !!!

      Les années passent , mais la même passion subsiste . Même pendant les grands froids , les sommets du ballon d'Alsace nous attirent toujours autant . Ce sont des paysages splendides , avec des arbres et des torrents tout gelés . Il faut alors faire très attention dans les sentiers en dévers qui sont couverts de plaques de glace . Nous cascrôutons debouts en tapant des pieds pour se réchauffer . Quand on aime , on ne compte pas sa peine ....

ann_e_1997___Copie__9_ 

que de glace ...

      Et , quand le temps redevient plus favorable , nous reprenons avec Mariane qui se joint à nous . Comme son frère , elle ne se plaint jamais et nous suit même à vive allure dans les sentiers ; elle est toujours contente . Nous les emmenons aussi dès qu'une manifestation se présente , ici , une visite dans le temps avec les anciens tramways .

ann_e_1997___Copie__8_ 

en ballade ...

ann_e_1997___Copie__7_

Quel beau tramway

      Mais c'est surtout dans nos chères montagnes que Florent est le plus content de tous , avec son copain Peyot qui lui explique un tas de choses dans la nature environnante et si belle .

ann_e_1997___Copie 

les deux copains marcheurs

       Et puis , pour notre plus grand plaisir , nous organisons , Pierre et moi , des retrouvailles avec les copines de 6ième . Marguerite qui rêvait d'être chef de gare est devenue proviseur de lycée à Paris . Elle y côtoie les grands de ce monde et de la télévision , et ecrit des livres sur sa vie de professeur-proviseur , le tout enveloppé dans des termes humoristiques à souhait ! Il y a aussi Colette , que j'ai retrouvée par hasard dans la salle d'attente d'un médecin , et Bernadette qui n'a jamais quitté son cher Belfort qu'elle aime tant . Quelle belle soirée passée en leur compagnie !!

ann_e_1997___Copie__2_

les rigolades ...

ann_e_1997___Copie__3_

souvenirs , souvenirs ...

      Depuis de longues années , nous regardions avec envie passer les avions au-dessus de nos têtes en jardinant . Nous voulions , nous aussi , voler dans ce grand oiseau blanc . Aussi , nous optons pour un voyage en Turquie .

      Le voyage en avion est magnifique , tout comme le pays , mais le périple Turquie express est fait en vitesse grand v , car il faut voir un maximum de choses en huit jours ...Nous partons d'Izmir , où nous avons attérris , pour aller jusqu'en Cappadoce , en passant par toutes les grandes villes . Dépaysement assuré !!! la nourriture nous intrigue , nous mangeons des choses sans même savoir ce qu'il y a dedans .

      Les mosquées sont splendides et grandioses . Par contre , nous nous croyons revenus au temps de Jésus-Christ dans les recoins perdus au fond de la Cappadoce , avec ses chapelles et maisons troglodytes . Nous sommes revenus d'un seul coup 100 ans en arrière par endroits ...

ann_e_1977___Copie__2_ 

il faut sauter ..

ann_e_1977_cappadoce___Copie 

le relief particulier en tuf..

ann_e_77_mosol_e_ata_turk 

devant les statues géantes

ann_e_1977___Copie__5_ 

le minaret

ann_e_77_le_gd_bazar_istambul 

Le grand bazar , c'est Pierrette qui serait contente !!

ann_e_1977___Copie 

A Ephèses , 40 degrés à l'ombre ...

ann_e_77_le_bosphore 

En bateau , sur le Bosphore

ann_e_1977___Copie__3_ 

Les tapis sont superbes

ann_e_1977___Copie__7_ 

Hélas , il faut revenir

      Ouf , arrivés à la maison , il faut 8 jours pour se reposer . Mais nous apprécions notre petit confort retrouvé . Nous nous promettons de retourner dans un autre pays , histoire de voir comment les gens vivent hors de notre chère France . Puis nous reprenons nos chères habitudes . Nous visitons aussi régulièrement des petits villages de Haute-Saône , proches de chez nous .

ann_e_1997___Copie__4_

A Plombières , une jolie petite ville d'eaux

      L'automne arrive , avec des travaux de rénovation de la maison . Il faut repeindre le crépis et refaire le toit qui donne des signes de fatigue . Gros soucis , car le temps pour un mois d'octobre est déjà très froid et assez pluvieux . Ouf , les premières gouttes de pluie tombent lorsque la dernière tuile est posée . Quelle chance !!

ann_e_1997___Copie__16_

Le crêpissage

ann_e_1997___Copie__15_

Et le toit

      Entre le jardin et la chorale qui nous occupe de plus en plus , car nous apprenons un répertoire complet en vue d'un prochain concert , le temps passe très vite .

repetition_noel_1996

Une répétition pour Noël

        L'année se termine , bien chargée comme d'habitude ...

     A suivre ....   

Posté par miruhle à 14:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Année 1997

    Bel article !

    Eh bien dites donc vous en aviez des choses à dire d'un seul coup , ça vaut le coup d'attendre !!
    Allez un petit effort et c'est l'année 98 qui sera à l'honneur .
    Bisous à vous 2

    Posté par Fincras, 06 octobre 2009 à 16:32 | | Répondre
  • n'est-ce pas ?

    Effectivement , il y avait matière à écrire . L'année suivante sera peut-être un peu plus calme , quoique... A bientôt donc .

    Posté par miruhle, 06 octobre 2009 à 18:28 | | Répondre
Nouveau commentaire