02 décembre 2010

Année 2002

Le vent en poupe !

    Le remue-ménage commence très tôt avec les 2 chorales : Avec "les Baladins de la Douce" , nous préparons un grand concert d'une oeuvre appelée " Rapsodia Emil Cosetto " dont les paroles , superbes , sont en espagnol du poête Frederico Garcia Lorca . Il faut apprendre la prononciation chantante de l'accent espagnol , car nous sommes sollicités pour donner ce concert à l'ouverture du F.I.M.U. de Belfort pour le 17 mai , nous ne pouvons pas décevoir les innombrables spectateurs , férus de musique ! qui fréquentent cette manifestation .

    C'est un énorme travail , avec des conteurs en support , il faut beaucoup de répétitions supplémentaires .

    En fait , nous avons tellement eu de succès que nous le produisons un mois plus tard dans un petit village de Giromagny , au pied du ballon d'Alsace , au profit d'une oeuvre humanitaire pour enfants .

    Entre-temps , nous n'oublions pas nos chères montagnes où nous grimpons par tous les temps , avec ou sans les petits-enfants .

sous_la_pluie_2002

même sous la pluie

moi_au_ballon_2002

Là , il ne fait pas meilleur temps

      Et , avec la chorale paroissiale , nous préparons activement le concert de Noël annuel , il ne faut pas non plus chômer , car le temps passe vite .

      Je me réserve des moments pour bichonner le jardin . Arbustes , massifs , fleurs , légumes , il faut que tout soit impéccable ! je ne supporterais pas un jardin ou des massifs négligés .

012___Copie

un petit massif

      Début juin , nous filons....nous reposer à Grasse !! en décidant , cette fois-ci , de ne pas bouder le bord de mer . En effet , les années précédentes , c'est l'arrière pays qui a notre faveur . Un peu de changement fera du bien !

ann_e_2002_grasse

au bord de la grande bleue

grasse_2002

bientôt , un bon bain

       Mais nous ne résistons pas , il faut quand-même grimper dans la guarrigue , c'est trop bien , avec le thym et la sarriette comme parterre !

grasse_2002___Copie__2_

Le casse-crôute sous les arbres

       Au retour , fin des 2 chorales . Dans l'une d'elles , notre amie choriste Simone fête ses 80 ans , on ne résiste pas au plaisir de lui pousser une petite chansonnette . Peyot en fait les paroles , il adore ça !

Juin_2002_80_ans_Simone

Belle soirée !

        Avec le beau temps , nous passons des moments agréables chez les petits-enfants où Florent et Mariane barbottent dans leur piscine , en attendant mieux .

2002_la_piscine

C'est un peu petit

        Et , dès juillet , nous repartons avec nos deux amis à la Clusaz au milieu de nos montagnes . Comme toujours , ballades au programme , car c'est le moment de parfaire nos performances de marcheurs émérites , les sentiers nous tendent les bras .

la_clusaz_2002___Copie__3_

Que c'est beau , la haut !

la_clusaz_2002

Les petits sentiers

la_clusaz_2002___Copie

Là , c'est une vraie piscine

le_lever_2002

Après une rude journée , le coucher

       Mais au retour , on teste dans les montagnes vosgiennes , nos progrès acquis dans les Alpes . Pas de répit pour les marcheurs . Il faut garder la forme .

avec_les_vaches_2002

Avec nos copines , les vaches

       Dès septembre , nous reprenons les répétitions des 2 chorales . Nous voulons produire un beau concert de Noël , il faut travailler dûr !

       Ensuite , c'est la Ste-Cécile que nous fêtons gaiement dans un petit resto du coin , avec notre ami Jean-Marc à la guitare . Chants et rigolades assurés .

Ste_Cecile_2002_Louisiane

Jean-Marc et sa guitare

     Cette année 2002 , nous avons décidé de changer d'air pour notre concert de Noël . Nous nous produisons dans un tout petit village voisin nommé Banvillars où l'église est réputée pour son acoustique exceptionnelle .

Banvillars_2002

Dans la petite église

       Pour le pot d'amitié donné dans la salle communale voisine , tout le pays nous emboite le pas !!! sacrée soirée !!!

       Encore une année vraiment bien remplie .

               A suivre ....

Posté par miruhle à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Année 2002

Nouveau commentaire